Rencontre franco-vietnamienne

vietnam

Bon nombre de touristes et voyageurs ne gardent pas du Vietnam un très bon souvenir humainement parlant. C’est vrai que ce n’est pas le pays le plus accueillant ni le plus chaleureux mais j’y ai fait de belles rencontres tout au long de mon séjour.    J’ai passé quasi tout mon séjour avec des locaux, le plus souvent contactés via le site Couchsurfing. Ils m’ont fait découvrir le Vietnam différemment en me faisant visiter leurs villes à leurs manières ou en partageant leurs endroits favoris. Rien de mieux pour s’imprégner de ce qui fait l’essence et le charme d’une ville et de ses habitants.   Parmi elles, Linh, rencontrée à Saigon, qui a été mon chaperon tout au long de mon séjour. Une sorte d’ange gardien bienveillant, toujours à l’écoute et d’une générosité hors-norme.

Retour sur mes rencontres au Vietnam

En plus de m’avoir hébergée, fait découvrir Saigon en moto et initiée à la cuisine vietnamienne, elle a aussi voyagé un bout de temps avec moi.   Puis, une autre Lynn, aussi captivante que captivée, qui m’a fait partager son quotidien à Hanoi et m’a permis de rencontrer son grand-père, Monsieur Vinh : un homme de 90 ans parlant un meilleur français que moi ! Issu d’une riche famille vietnamienne ayant pris le parti des français, il a passé sa jeunesse dans un environnement francophone et étudié dans une école française.

Mais au moment de la Révolution, il a rejoint ses compatriotes dans la bataille pour l’indépendance et donc perdu tout contact avec ses amis français. Tout au long de notre conversation, il n’a cessé de me remercier et de me répéter ô combien il avait aimé sa jeunesse et regrettait cette époque de sa vie. Son histoire autant que le bonheur qui se dégageait de cet homme de pouvoir s’exprimer dans sa langue de cœur m’ont vraiment touchées.

Au delà des mots de vieux français utilisés, il était aussi assez comique de voir à quel point sa jeunesse l’a influencé autant dans son attitude et ses manières que dans le port du béret !

Laisser un commentaire