Road trip à travers la Tasmanie. Étape 5 : Parc national de Cradle Mountain

Road trip à travers la Tasmanie.  Étape 5 : Parc national de Cradle Mountain

On dit adieu à l’océan, aux côtes, aux falaises et aux plages. Ce qui nous attend dans cette cinquième étape de notre road trip à travers la Tasmanie, c’est l’un des parcs nationaux les plus célèbres de l’île : le Parc national de Cradle Mountain. ¿Pourquoi est-ce si important? Cette vaste étendue de terre au cœur de la Tasmanie, classée au patrimoine mondial, abrite des forêts riveraines, des lacs alpins, de hautes montagnes et de longues vallées, des rivières et des cascades.

C’est donc l’endroit idéal pour les amoureux de la nature et de la randonnée. Il existe de courtes options de randonnée de quelques kilomètres, certaines un peu plus longues et le célèbre Overland Track. On vous en dit plus sur ce parc national, quelles sont les visites incontournables et ce qu’il faut voir et faire.

Voici les principales données de l’itinéraire :

Point de départ: Brûlé
Point final: chutes Russell
km total: 407km

Nous avions une dure journée devant nous. Nous sommes partis très tôt Hautes terres du centre de Tasmanie et quand nous quittons à peine la côte la pluie commence. Tout est mouillé et nous voyons quelques accidents récents, alors nous y allons doucement. Les routes en Tasmanie sont généralement en bon état (celles qui sont goudronnées… vous savez), mais il faut toujours faire plus attention à l’eau.

Pour se rendre à Centre d’accueil des visiteurs de Cradle Mountain la pluie ne s’est pas arrêtée et il ne semble pas qu’elle le fera dans les prochaines heures. Les premiers doutes nous pénètrent. Notre intention est de faire trekking autour du lac Dove, de 6 km… mais avec la pluie sûrement nous n’en avons pas profité du tout. Nous attendons encore un peu et le ruissellement de personnes et d’eau est constant. Mais que diable, ce n’est que de l’eau ! Alors au final on a décidé de le faire, et heureusement !

Avec le paiement de l’entrée au parc national ou si vous avez un pass saison, vous avez la possibilité d’utiliser le bus qui relie plusieurs des points de ce parc. Vous pouvez également passer avec votre propre voiture, mais il y a une limite de 50 voitures à la fois, au-delà de la station Ranger, donc les jours modérément occupés, vous devrez peut-être attendre longtemps jusqu’à ce que vous obteniez le feu vert.

Comme nous vous l’avons déjà dit, le Parc national de Cradle Mountain idéal pour se dégourdir un peu les jambes et faire un peu d’exercice. Tant de gens viennent ici pour visiter l’un de ses promenades célèbres. Il y en a pour tous les goûts, des circuits courts autour du point d’information (parfaits pour les familles), aux moyens de plusieurs kilomètres, idéaux pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de temps, comme nous, mais qui permettent un premier contact avec le lieu . Jusqu’au OverlandTrack, qui commence ici et se termine à 65 km et après 6 jours de marche ! Ici vous avez plus d’informations.

Road trip à travers la Tasmanie.  Étape 5 : Parc national de Cradle Mountain

Entrée au parc national de Cradle Mountain

– Le droit d’entrée est de 16,50 $ par personne (comprend le bus).
– Il est inclus dans le pass 8 semaines (60$ par véhicule jusqu’à 8 personnes).
– C’est le seul parc qui est exclu du pass journalier à 24$
– Plus d’informations sur les laissez-passer.

Nous sommes descendus du bus au dernier arrêt pour faire le Circuit pédestre du lac Dove et il pleuvait de plus en plus, mais nous ne pouvions pas attendre longtemps alors nous nous sommes bien couverts et avons commencé à marcher. Après 10 minutes nous atteignons le premier point de vue (Glacier Rock) et l’eau continue de tomber sans relâche. Mais à partir de ce moment, il semble que nos supplications aient porté leurs fruits et, quoique timidement, le soleil s’est montré de temps en temps. Au moins la pluie s’est arrêtée, et nous avons pu terminer la tournée très heureux !

Nous avons fait les 6 km qui entourent le lac en 1 heure et 45 minutes, gardez également à l’esprit que le bus met environ 15 minutes pour s’y rendre depuis le parking, et ils partent toutes les 15 minutes.

Dans l’après-midi, nous suivons le chemin et traversons queenstown, une ville avec un motel occasionnel et une grande histoire minière. En le quittant, vous devrez monter une route sinueuse qui ne convient pas aux personnes souffrant de vertige. Au sommet se trouve le Chute de prêle. Si la route ne vous a pas fait peur, essayez le chemin qui mène à son belvédère, à flanc de rocher.

De là, la route traverse l’intérieur du pays à travers des forêts, des lacs, des champs et des fermes. A ce stade du voyage vous vous serez déjà rendu compte qu’en Tasmanie il n’y a pas exactement d’autoroutes et que la route principale qui traverse le pays est la plus proche de celle qui relie deux villages perdus en Castille. Mais les paysages sont tellement extraordinaires qu’on n’y prête même pas attention.

Nous nous arrêtons au Chutes Nelson (un chemin aller-retour de 20 minutes) et à partir de là, nous commençons à vous donner des chaussons pour arriver dans la journée au camping où nous passerons la nuit. Le soleil commence à tomber sur les lacs et la journée touche à sa fin. Nous avons séjourné dans la ville de Ellendale, tout près de Russell Fall, mais à environ 7 km avant il y a un camping avec salle de bain où, en principe, seuls les campeurs autonomes peuvent camper, bien que nous ayons vu plusieurs campeurs comme le nôtre sans salle de bain. L’endroit était plus joli.

Laisser un commentaire