Roadtrip à travers la Tasmanie Étape 4 : côte nord

Roadtrip à travers la Tasmanie Étape 4 : côte nord

Dans notre quatrième jour en Tasmaniele roadtrip nous a amenés à explorer les Côte nord de l’île. De Devenport, la porte d’entrée pour ceux qui arrivent en ferry de Melbourne, à Stanley, qui abrite l’impressionnant The Nut, un volcan éteint dont le sommet peut être facilement parcouru à pied. Nous vous en dirons plus sur les principaux arrêts, ce qu’il faut voir et faire et où nous avons séjourné.

Voici les principales données :

Point de départ: Chutes de Liffey
Point final: Brûlé
km total: 298 km

Le camping Liffey Falls était perdu au milieu de la forêt, mais un endroit parfait pour se rapprocher un peu plus de la nature. Il y avait des zones pour faire des feux, une salle de bain, et bien sûr, à proximité se trouvent les Chutes de Liffey. Depuis le camping, c’est un chemin de 3 km pour atteindre les cascades à travers une forêt tropicale très épaisse. Je suis parti vers 8h30, alors que le soleil n’était pas encore directement visible dans le ciel et parfois il faisait nuit. La cascade elle-même n’est pas mauvaise, mais la promenade est une excellente option pour s’étirer. On dit que c’est 3 heures, mais aller léger ça se fait en 2 voire moins.

Attention car pour se rendre à ce camping la route goudronnée se transforme en piste gravillonnée quelques km après Liffey, on suppose que les jours de pluie cela peut être assez compliqué. La route part à contresens jusqu’à l’intersection en direction de Golden Valley. On n’a pas fait celui qui monte au parking de Liffey Fall, mais quand on l’a traversé on l’a trouvé assez louche…

chutes de Liffey Dans Devonport nous nous sommes arrêtés pour le petit déjeuner. C’est la porte d’entrée de la Tasmanie pour beaucoup de ceux qui arrivent par la mer depuis Melbourne. Pour nous, c’était le début de la route qui nous a conduits à explorer la côte nord de l’île. Nous l’avons trouvée plus rocheuse et plus sauvage que la côte est. Il y a quelques autoroutes panoramiques qui valent la peine sur le chemin de Stanley :

Celui qui arrive dans la petite ville de Penguin (chemin des pingouins) Et celui qui va au phare de Table Cape (Route de Tollymore) Vues de la côte nord de la Tasmanie depuis la Scenic Highway

Que feriez-vous si vous traversiez une ville portant le nom de l’un de vos animaux préférés ? Bien sûr, arrêtez ! Et si tout dans la ville est décoré à son image à plus forte raison. Ce fut le cas de manchotoù l’on trouve des pingouins dans des poubelles, des vitrines, des panneaux d’information, des balançoires pour enfants, des bancs (et donc on pourrait continuer la liste jusqu’à la fin de l’article)… Et évidemment où se trouve un pingouin géant.

atteindre la ville de Stanley Je n’avais qu’une raison : La noix: un volcan éteint au sommet duquel se trouve un circuit d’environ 2 km. La marche devient facile en quelques minutes, le plus compliqué est de monter au sommet de « La Nuez », cela se fait par une rampe très raide qui monte de pratiquement le niveau de la mer à 140 mètres, en seulement 400 mètres de long. Si vous êtes paresseux, vous pouvez également monter sur le télésiège pour 10AUS.

Inutile de dire que la vue y est splendide. Il y a plusieurs points de vue sur différentes côtes, ce qui serait bien plus agréable si un orage ne vous tombait pas sur la tête… Nous avons aussi vu un couple de wallabies qui se foutent de la pluie.

Nous sommes retournés à Burnie pour rester au Caravan Park vue sur l’océan (sites à 25$ avec électricité), nous avions besoin de recharger des batteries et d’une douche chaude. Nous y avons rencontré une Espagnole et son petit ami italien qui vivent et voyagent en Australie depuis plus de deux ans, ni plus ni moins que de travailler à Phillip Island et en Tasmanie !! Allez deux sitiazos !!

Laisser un commentaire