Ballade culinaire à Porto

Ballade culinaire à Porto

Dans le précédent article sur mon voyage à Porto, j’étais dans le ressenti et l’émotionnel, je continue aujourd’hui à travers un récit de voyage sensoriel pour raconter mon Food Tour à Porto, enfin ma ballade culinaire. Oui avec deux L, je préfère l’appeler ainsi car ce tour est un véritable hymne à Porto, son histoire, sa culture, ses saveurs et ceux qui les portent haut.

De ce Porto en impro, il n’y avait donc pas grand chose de préparé hormis la recherche d’un hôte de couchsurfing (parce que cela reste toujours l’une de mes manières de voyager préférée) et la prise de contact avec Porto Food Tour. Outre le fait que je ne conçoive pas un voyage sans une approche culinaire, l’idée d’organiser des Food Tours a toujours trotté dans ma tête alors je me suis dit que c’était l’occasion de tester et de voir ce qu’il en retournait !
Pourtant, entre une histoire de mauvais train, de longue soirée et d’une famille de canadiens qui s’est fait désirer, j’ai bien cru que j’allais rester sur ma faim… un comble pour une globe croqueuse !

Bref, à 16h je me rends près du Mercado do Bolhão, au coeur de la ville, et très vite j’aperçois André. Lunettes de soleil et T-Shirt Portofoodtours sont de sortie, j’ai trouvé mon homme enfin mon guide ! De mon côté c’est sweat et manteau, le vent est frais et les averses courantes depuis la matinée ! Perso je me les pèle mais il me confiera qu’ils viennent de passer 3 mois sous l’eau donc dès que le soleil est de sortie, il dégaine les affaires estivales comme pour mieux en profiter !

Le groupe qui doit nous rejoindre est en retard donc on fait connaissance. On parle de voyage, de langues étrangères et de leur connexions linguistiques, de l’histoire de sa jeune entreprise et bien entendu de Porto et même de sa participation au clip « Happy we are from Porto ». Il m’apparaît très vite qu’André est un vrai passionné et cela ne laisse augurer que le meilleur pour cette visite gourmande…

Ballade culinaire à Porto

Ballade ciulinaire à Porto en 6 étapes

Le groupe réuni, le safari culinaire de 3,5 heures à la recherche des meilleures spécialités portuanes peut débuter ! Voici mon retour sur les 6 grandes étapes de ce Food Tour

1. Loja dos Pastéis de Chaves

En guise de mise en bouche, on attaque par un shop spécialisé dans les Pastéis de Chaves, une pâtisserie de la ville de Chaves au nord du Portugal. Rien avoir avec des Pastéis de Nata, ce sont à l’origine des feuilletés salés fourrés de viande de veau hachée, ici remis au goût du jour avec des versions au poulet, à la morue (of course), végétariennes et même sucrées ce qui nous amènera à tester un Pastéis goût chocolat-noisettes. J’ai eu l’impression de manger une chocolatine au nutella, c’était gavéééé bon !!! Muahaha ça va ne fuyez pas, un délicieux pain au chocolat !
Et je vous défie de manger un Pastéis de Chaves sans retapisser votre T-Shirt ou votre voisin d’en face, on s’abstiendra de parler avant sa totale absorption…

2. Bolhão Wine House

Direction le Mercado do Bolhão qui fête cette année ses 100 ans et se refait une beauté pour l’occasion ! A la fois très vivant et véritable fenêtre sur le temps, sa visite vaut le détour et le Bolhão Wine House représente bien la singularité du lieu. Le stand existe depuis plusieurs générations mais son concept a évolué et l’on sent un réel attachement au lieu, à un héritage et aux produits vendus.
Un verre de Moscatel, quelques sardines et un queijadinha fait maison (pâtisserie typique qu’il faudra que je fasse par ici), c’était parfait !

3. Café Christina

Hey Coffee Lovers et Hipsters, this is the place to go in Porto ! Des cafés du monde entier, des machines folles pour préparer sa potion caféinée et, à ce qu’il paraît, le meilleur endroit depuis 1804 pour déguster un vrai cimbalino (un expresso en d’autres mots). Une journée pour André ne débute pas sans son café chez Christina, faites confiance à l’expert moi je n’y connais rien, je bois du thé à longueur de journée !

4. Flor dos Congregados

Coup de coeur pour ce restaurant familial plein de charme et unique en son genre avec sa cuisine à l’étage, son vieux piano à l’entrée et ses murs en pierre qui donnent l’impression de dîner dans une grotte. On y déguste ici des classiques de la cuisine portugaise comme le Terylene, un délicieux sandwich au porc qui doit sa tendreté et sa saveur à ses longues heures de cuisson et sa marinade… Un secret de famille qui se transmet depuis 3 générations.

5. Leitaria da Quinta do Paço

A la base je ne suis pas fana des éclairs et choux en tous genres et c’est logiquement l’expérience que j’ai la moins appréciée mais en même temps : faire goûter des éclairs au chocolat fourrés à la crème chantilly à une française… ça passe ou ça casse ! Mais pour les amateurs, il y a d’autres saveurs plus originales et même des éclairs salés comme ceux au thon ou au saumon.

6. Taberna do Lago

Encore un très joli cadre avec une ambiance conviviale, une sélection de petits producteurs locaux, une belle carte de vins (blanc, rouge, rosé, nous avons tout essayé) et de bons produits à partager : planchettes de fromages, charcuterie, « pesticos » (similaire aux tapas et pintxos du Pays Basque)… bref une très bonne adresse pour un repas entre amis !

Je n’ai pas eu d’autres expériences similaires jusqu’à ce jour mais ce qui fait la force de Porto Food Tours, ce n’est pas tant les mets et boissons dégustés mais le fait que ce tour soit vraiment personnel et fait avec passion et simplicité. Entre chaque arrêt André avait une anecdote à partager, une ruelle ou une mosaïque à montrer, un monument ou point de vue à observer… et heureusement sinon j’aurais fini par exploser !
On goûte, explore, découvre, apprend… j’aime quand je déguste bien plus qu’un plat et ce fut ici le cas. Les adresses choisies ont une histoire, une âme et si la cuisine me fascine autant c’est en partie pour ces raisons…

Laisser un commentaire